Castration

La castration est l'ablation des organes reproducteurs de végétaux, d'animaux ou d'humains. Dans le cas de l'homme, la castration est reconnue comme une mutilation génitale et est illégale dans la majorité des pays du monde.


Catégories :

Activité d'élevage - Andrologie - Contrôle des naissances - Identité sexuelle masculine - Mutilation génitale - Appareil reproducteur - Pratique sexuelle

Recherche sur Google Images :


Source image : tempsreel.nouvelobs.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Ablation des testicules qui rend l'homme infertile. Par extension, on parle de "castration chimique" pour signifier l'effet des ... (source : uqam)
  • Ablation des seules glandes génitales ou de tout l'appareil sexuel de l'homme. Les Femmes peuvent pratiquer la castration d'un mâle lorsqu'il n'est plus utile à la reproduction, lorsque, pour différentes raisons, elles souhaitent lui interdire définitivement l'acte sexuel ou, toujours... (source : gynarchy)
  • La castration est peu pratiquée chez les chiens. Fréquemment, elle est effectuée à cause de lésions dégénératives, qui pourraient être fatales... (source : cdlb)

La castration est l'ablation des organes reproducteurs de végétaux, d'animaux ou d'humains. Dans le cas de l'homme, la castration est reconnue comme une mutilation génitale et est illégale dans la majorité des pays du monde. On la distingue cependant de l'ablation chirurgicale des testicules (orchidectomie ou encore orchiectomie) qui peut être indispensable pour des raisons thérapeutiques.

Une définition extensive de la castration

La plupart du temps la castration concerne juste l'ablation des testicules, mais il arrive que cela concerne aussi le pénis, les personnes ainsi opérées sont quelquefois nommées des eunuques.

Icône de détail Article détaillé : Castration chimique.

La castration chimique, consiste à ingérer des médicaments qui vont déclencher une baisse de la production de testostérone et ainsi diminuer les pulsions sexuelles.

En Europe occidentale, la castration a quelquefois été pratiquée chez des enfants ou adolescents pour obtenir des castrats, c'est-à-dire des hommes chantant avec une voix aiguë, particulièrement recherchés jadis pour certains spectacles lyriques ou pour le chant à l'église (le catholicisme interdisait jadis aux femmes de chanter dans une église). La pratique de la castration dans l'objectif d'obtenir ce type de voix ayant été interdite par le pape Clément XIV à la fin du XVIIIe siècle, les castrats ont disparu au cours du siècle suivant.

La castration a été pratiquée dans certaines civilisations sur des adolescents ou des hommes pour obtenir des eunuques. Dans l'Empire perse achéménide, en Chine ou au Viêt Nam, ceux-ci pouvaient occuper de hautes fonctions administratives.

Mutilations sexuelles et religions

Mutilations sexuelles et orientations sexuelles

La castration est aussi pratiquée chez les femmes transsexuelles, et des transgenres, qui veulent perdre les effets de la testostérone. En l'absence de cette hormone qui n'est plus sécrétée suite à la castration, les caractères sexuels secondaires disparaissent. Ainsi par conséquent, les "castrés" se voient diminuer leur musculature, la perte de poils autres que les cheveux et une tendance à une voix plus aiguë. Les castrés ne deviennent jamais chauves et , occasionnellemen, il reste envisageable d'avoir une érection et par conséquent un coït ; cependant il est impossible de féconder.

Certaine personnes s'opposent vivement à ce phénomène qu'ils considèrent comme étant éthiquement inconcevable. La castration, selon eux, aurait plusieurs aspect néfastes pour l'humain. Elle causerait entre autre le cancer de la mœlle épinière, et pourrait, à l'extrême, être à l'origine d'un stress post-traumatique.

Il existerait, en effet, plusieurs moyens pour lutter contre la castration. Certains pays on créé un programme comprenant une communauté des personnes victime de la castration pour manifester. En 1995, en Argentine, 700 castrés se sont révoltés contre le gouvernement argentin pour recevoir un dédommagement.

Bien que l'excision ne l'ait jamais été, la castration a été proposée et quelquefois appliquée aux personnes jugées coupables d'un crime sexuel, et plus particulièrement à ceux condamnés pour pédophilie. Dans ce cas, il peut s'agir soit de castration chirurgicale, soit de «castration chimique» : on ne pratique pas d'ablation chirurgicale mais le patient est soumis à un traitement anaphrodisiaque qui inhibe ses pulsions sexuelles.

La castration chimique est particulièrement peu appliquée, sauf en Allemagne sur la base du volontariat . Dans l'Union européenne, la République tchèque est l'unique Etat à avoir appliqué des procédures de castration chirurgicale, l'ayant autorisé, lors de la dernière décennie, pour au moins 94 personne qui avaient consenti à l'opération [1]. Le Comité européen pour la prévention de la torture a qualifié cette procédure en février 2009, d'«invasive, irréversible et mutilante» [1].

Cette pratique est fortement critiquée comme dégradante et inhumaine [1].

En France, la castration est strictement interdite par la loi.

Icône de détail Article détaillé : Droits de l'homme aux États-Unis.

Le gouverneur de Louisiane, Bobby Jindal, a signé en 2008 une loi ordonnant aux tribunaux d'imposer la castration chimique en cas de récidive de certains crimes sexuels [1]. Outre la Louisiane, ce procédé est imposé ou autorisé au Texas, en Floride et en Californie [1].

L'éradication de la castration : une lutte de longue haleine

Comme la lutte contre l'excision, la lutte contre castration est une lutte de longue haleine. (à compléter)

Castration chez les végétaux et les animaux

Icône de détail Article détaillé : Castration chez les végétaux.

La castration est utilisée en sélection végétale et en production de semence, pour le contrôle de la reproduction. Ceci afin surtout de s'assurer d'une production de variété dites hybrides F1. La castration des parties mâles des lignées femelles permettent d'assurer le croisement voulu.

Icône de détail Article détaillé : Castration chez les animaux.
Pince Burdizzo

La castration est pratiquée dans l'élevage animal pour produire des mâles moins agressifs, permettre d'éliminer de la reproduction des sujets de qualités insuffisantes, ou pour produire une viande plus tendre et sans odeur sui generis d'origine sexuelle. Voici surtout :

La castration peut avoir lieu en pratiquant l'ablation chirurgicale des testicules, en ouvrant les bourses avec un bistouri.

Une autre méthode est l'utilisation de la pince burdizzo qui ne demande pas d'incision. La pince enserrant les bourses comprime les vaisseaux sanguins et prive les testicules d'oxygène, ce qui entraîne leur nécrose.
Dans le cas de la castration des veaux, le praticien bloque la possibilité de ruer à l'animal en coinçant ses pattes arrières avec un ballot de paille par exemple puis se tenant derrière place la pince et la maintient au cours de la durée indispensable à l'obtention de la nécrose des testicules.

  1. abcde Europeans Debate Castration of Sex Offenders, New York Times, publié le 11 mars 2009, page A1.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Castration.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu