Cellule de Leydig / Cellules de Leydig

Les cellules de Leydig, aussi appelées cellules interstitielles, contrôlent le développement des caractères sexuels primaires et secondaires, et jouent un rôle dans le fonctionnement de l'appareil génital masculin et le comportement sexuel.


Catégories :

Cellule animale - Anatomie de l'appareil reproducteur masculin - Appareil reproducteur

Les cellules de Leydig, aussi appelées cellules interstitielles, contrôlent le développement des caractères sexuels primaires et secondaires, et jouent un rôle dans le fonctionnement de l'appareil génital masculin et le comportement sexuel.

Étymologie

Les cellules de Leydig doivent leur nom à leur éponyme Franz Leydig, qui les a découvertes en 1850.

Fonctions

Les cellules de Leydig sont situées dans le testicule, dans un tissu de remplissage constitué de filets nerveux, de capillaires sanguins.

Elles sécrètent, en quantité, de la testostérone qui peut diffuser vers les tubes séminifères. Elles sécrètent aussi de l'androstènedione. Elles produisent à peu près 95 % de la testostérone chez l'homme, le reste venant des glandes surrénales, ce qui explique que les femmes aient de la testostérone mais en particulièrement faible quantité.

Voir aussi

Notes et références


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_de_Leydig.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu