Glande de Skene

Les glandes de Skene sont, chez la femme, des glandes diffuses localisées tout le long de l'urètre. Au moment de l'orgasme, ces glandes ont pour fonction de sécréter un liquide, translucide comme de l'eau, par deux petits orifices localisés près du méat urinaire.


Catégories :

Appareil reproducteur féminin - Appareil reproducteur - Système exocrine

Les glandes de Skene sont , chez la femme, des glandes diffuses localisées tout le long de l'urètre. Au moment de l'orgasme, ces glandes ont pour fonction de sécréter un liquide, translucide comme de l'eau, par deux petits orifices localisés près du méat urinaire. Ce liquide n'est pas de l'urine. Les glandes de Skene se gorgent plus ou moins en liquide durant la phase d'excitation. Le volume émis peut par conséquent être faible et passer inaperçu. Il peut aussi être important et être éjecté alors avec vigueur : c'est l'éjaculation féminine. Si l'orgasme ne se traduit pas obligatoirement par cette émission de liquide, par contre, lorsque cette émission de ce liquide se produit, elle est liée à un orgasme. Les glandes de Skene sont en relation anatomique avec le point G et forment l'équivalent de la prostate pour l'homme.

Histologie

Les glandes de Skene ont été découvertes par l'Américain Alexander Skene (1838-1900). Ce sont des glandes diffuses localisées entre le vagin et l'urètre, tout le long de l'urètre (canal qui conduit l'urine depuis la vessie jusqu'au méat urinaire localisé entre le clitoris et l'entrée du vagin). Ces glandes débouchent par deux petits orifices localisés de part et d'autre du méat urinaire.

Cytologie

Le tissu des glandes de Skene est comparable à celui de la prostate chez l'homme. Mais, tandis que la prostate est une glande bien délimitée, le tissu des glandes de Skene, lui, est plus diffus, ce qui expliquerait que son contenu en liquide soit variable.

Physiologie

Lors de l'orgasme, les glandes de Skene peuvent produire de manière réflexe une quantité plus ou moins grande d'un liquide translucide dont la composition est proche du liquide séminal masculin.

Chez certaines femmes, l'émission de liquide passerait inaperçue lors des rapports sexuels tandis que chez d'autres, un orgasme intense peut s'accompagner d'un véritable jaillissement de ce fluide, constituant l'éjaculation féminine. Ce jaillissement peut être abondant chez certaines femmes, quelquefois qualifiées de femmes fontaine.

Comme le liquide produit par les glandes de Skene jaillit de la vulve depuis la région où est localisé le méat urinaire, il est fréquemment confondu avec de l'urine. Cependant il est différent de l'urine comme il est aussi différent des autres sécrétions émises par le vagin ou la vulve, telles les sécrétions lubrifiantes des glandes de Bartholin.

Rôle

La zone des glandes de Skene correspond anatomiquement au point G. L'importance des glandes de Skene, selon qu'elles seraient peu ou particulièrement développées, ou encore selon qu'elles se gorgeraient plus ou moins de liquide, pourrait avoir un rapport avec les différences physiologiques d'accès à l'orgasme chez certaines femmes. Le rôle du liquide émis est toujours méconnu. Étant expulsé vers l'extérieur du corps, son rôle est complexe à comprendre. En réalité, il est probable que ces glandes n'aient aucune fonction chez la femme. Dans un savoureux essai intitulé "male nipples and clitoral ripples" (traduit dans "La foire aux brontosaures"), Stephen Jay Gould a défendu l'idée que les tétons des hommes n'ont pas de fonction, ils ne sont là que par homologie avec ceux de la femme, les masses cellulaires correspondantes apparaissant dans l'embryon avant la différenciation sexuelle. De même selon lui pour le clitoris qui est l'homologue du pénis et dont l'orgasme n'a de fonction que chez l'homme. Dans ce cadre de pensée, il est facile de voir que les glandes de Skene, si elles sont homologues à la prostate peuvent n'avoir aucune fonction et n'être qu'un effet de la façon dont l'embryon se forme.

Voir aussi

Références

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"Pour poursuivre dans la série"

L'image ci-contre est extraite du site wikipedia.un.mythe.over-blog.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (364 x 540 - 41 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Glande_de_Skene.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu